Toutes les collections
L'annualisation du temps de travail
Le lissage annuel
Gérer le lissage annuel depuis le profil et le planning de mon salarié
Gérer le lissage annuel depuis le profil et le planning de mon salarié

Une fois la période de lissage créée, le compteur de votre salarié est disponible sur le planning et dans son profil. Voyons-le ensemble !

Cyndel C. avatar
Écrit par Cyndel C.
Mis à jour il y a plus d’une semaine

Comprendre les informations du lissage dans le profil de votre salarié

RDV dans le profil de votre salarié > rubrique “Modulation” :

  • Retrouvez l’ensemble des périodes de lissage qu’elles soient passées, en cours ou à venir :

  • Consultez les informations essentielles rattachées à la période :

    • Les dates du contrat de votre salarié rattaché à la période

    • Le solde initial de votre salarié si vous en avez renseigné un à la création de la période

    • Un rappel des dates de la période de lissage

A savoir : En cliquant sur “Configuration du lissage”, vous êtes orienté directement vers la page de configuration !

  • Visualisez l’écart cumulé à la fin de la semaine en cours, autrement dit le solde de votre salarié qu’on cible pour la fin de la semaine en cours. Cet écart évolue chaque semaine en fonction des heures réelles validées. Concrètement, il s’agit de la différence entre les heures effectuées et absences et son temps de contrat.

  • Suivez les évolutions par semaine de ce solde avec le Suivi hebdomadaire :

    • La semaine concernée peut être triée par ordre chronologique et inversement 💡

    • Le nombre d’heures hebdomadaires prévues au contrat est une valeur cruciale pour calculer l’écart

    • Le nombre d’heures prises en compte dans la semaine correspond aux heures travaillées et aux absences (à l’exception du repos hebdomadaire et de l’indisponibilité ponctuelle)

    • La colonne Écart cumulé permet de visualiser la différence entre le nombre d’heures prises en compte et le temps de contrat hebdomadaire à la fin de chaque semaine.
      On additionne ou soustrait ensuite cette différence au précédent solde pour obtenir la balance totale.

Par exemple : Jean a un contrat de 39h/semaine.
- En semaine 1, il travaille 40h15. Son solde est de +1h15
- En semaine 2, il travaille 42h30. La différence est de +3h30 et va s’ajouter au solde précédent : soit un solde de +4h45 (1h15 + 3h30)


Comprendre le compteur de lissage sur le planning

  • L’écart cumulé en début de la semaine correspond au solde de la semaine précédente, avant la prise en compte des heures de la semaine en cours.

  • Les heures prises en compte correspondent au nombre d’heures comptées (heures travaillées et absences, hors repos hebdomadaire et indisponibilité ponctuelle) dans le lissage sur la semaine consultée.

Par exemple : David est en 35h/semaine. Sur la semaine, il travaille 35h et a 5h d’absence arrêt maladie. Comme toutes les absences sont prises en compte, on comptera lui 40h.

Un autre exemple : David est en repos hebdomadaire toute la semaine. Comme le repos hebdomadaire n’est pas compris dans le lissage, on lui compte 0h. Cela permet de “purger” son compteur en lui attribuant du repos supplémentaire.

  • L’écart cumulé à la fin de la semaine correspond au solde en fin de semaine, après la prise en compte des heures de la semaine en cours.

Pour notre exemple, on réalise le calcul suivant : 75h d’écart en début de semaine - 35h non travaillées (car 0h prise en compte) = +40h d’écart en fin de semaine

  • Le compteur sur la période reprend l’ensemble des heures prises en compte depuis le début de la période de lissage ou depuis le début du contrat du salarié s’il a démarré son contrat en cours de période.

Avez-vous trouvé la réponse à votre question ?